Sur les ailes du Temps...

Mis à jour : 28 juil 2019

À la découverte du monde magique et féérique d'Ellere


"Certains papillons ne vivent qu'une journée et, en général... il s'agit pour eux du plus beau jour de leur vie !" Philippe Geluck



" Qui donc régit l'univers ? Est-ce la lune ? Est-ce la terre ?

Parle-moi du destin, y'a-t-il un Dieu ? N'y en a-t-il qu'un ?

Dis-moi qui fait quoi, dis-moi qui choisit qui ?

Y a-t-il un doigt qui décide de ma vie ?

Oh ! N'attend pas de réponse, et, tête haute, mon enfant, aime la vie !

Fonce ! Joue-toi du mauvais vent ! Peu importe la pluie ;

Apprécie la paix, seul le bonheur, lui, devrait être semé.

Garde-toi du mal, et partage le bien, illumine ton visage

pour éclairer ton chemin.

Ta joie sera ta force, l'arbre de ta vie se rira des tempêtes…

Ton humour sera son écorce, et l'amour sera sa quête.

Mais si l'ombre s'abat, mon enfant, si la vie te malmène,

que je ne peux l'empêcher,

Serre très fort les dents, garde-toi de la haine, ne la laisse pas t'abimer…

Surmonte les barrières et ignore tes ennemis ;

Tu feras de leur enfer, un merveilleux paradis."


Ellere


S'il est vrai que "l'amour donne des ailes", la passion qu'Ellere a de la vie a certainement permis à son imagination de prendre son envol pour rejoindre de plus hautes sphères, là où la liberté n'est pas qu'un concept. "Ellere" comme "L.R.": les initiales du patronyme de l'artiste...


Mais regardez au-delà des mots ; ces initiales n'imposent-elles pas le style d'Ellere comme une évidence ? Comprenez plutôt : "Ailes", "Air"... car l'univers allégorique et poétique de Laurence est peuplé de créatures célestes : femmes-papillons libérées de leurs chrysalides, femmes-fleurs à l'allure d'elfes ou de sylphides, femmes-oiseaux sans visage... et donc sans âge...

La peinture d'Ellere, bien qu'intemporelle, semble tout entière axée sur l'importance de l'instant. "Carpe Diem!"... Et si la beauté de notre monde reposait dans la fragilité des choses, dans leur caractère éphémère, comme pour signifier que nous devons à chaque seconde profiter de la vie ?


Je vous invite à découvrir l'oeuvre sensible, cosmique et ultra-poétique d'Ellere sur sa page Artquid.


Elisabeth Eliora Bousquet

Titres des oeuvres :

  • Bandeau 1 : "Ainsi va... n°2" - "L'âme des larmes" - "L'apparition" - "L'élu" - "Conversation" - "Femme-papillon" -

  • Bandeau 2 : "Cet ange là" - "Les pénitents" - "L'ange déchu" - "Les âmes perdues" - "Vaya con Dios"

  • Bandeau 3 : "Le cri de Ligéia" - "Le crépuscule du papillon" - "Voodoo" - "Moon at war" - "Fire Moon"

Copyright tableaux et poème : Ellere - Tous droits réservés - Reproduction interdite