Comment rendre votre exposition de peinture plus conviviale avec de la musique ?

Informations relatives aux déclarations de diffusion de musique auprès de la SACEM, pour paiement des droits d'auteurs.

La peinture est, à mes yeux, un langage à part entière trouvant sa forme dans la musicalité des choses, imposant son propre rythme, son propre mouvement, enchaînant les thèmes en cadence, jusqu'à atteindre une certaine harmonie. Je suis incapable de peindre sans musique, notamment jazz : ce style hautement créatif, totalement improvisé autour de thèmes, largement instinctif quoique maîtrisé, à la fois doux, provocant et imprévisible, m’inspire, guide mes pensées et ma main, crée des mouvements sur la toile,… J’aime que les couleurs swinguent comme autant de notes sur une partition, jusqu’à se mettre au diapason.


Alors, lorsque j’organise une exposition de peinture personnelle, j’aime créer une ambiance musicale "jazzy" lors du vernissage, afin que les invités entrent plus facilement dans mon univers.

Cela rend l’atmosphère plus conviviale et motive aussi les passants à franchir le pas de la galerie, pour y découvrir mes tableaux.


Mais pour proposer cette ambiance musicale, il faut respecter certaines règles juridiques et payer des droits de diffusion à la SACEM et savoir que le montant des droits d’auteur dépend des conditions d’organisation de la manifestation organisée.


Les autorisations et frais à payer diffèrent selon :

  • la nature de la manifestation ;

  • sa durée ;

  • le nombre de visiteurs attendus ;

  • le statut gratuit (entrée libre) ou payant de la manifestation ;

  • le type de musique diffusé (artistes contemporains/vivants ou non).

Voici donc quelques informations qui vous pourraient vous être utiles, si vous souhaitez "ambiancer" vos expositions de peinture.


4 étapes pour obtenir votre autorisation de diffusion de musique lors d'une exposition de peinture :

  1. Établissez une liste précise des morceaux de musique que vous souhaitez diffuser et la durée de chaque morceau;

  2. Créez un compte sur le site de la SACEM pour pouvoir télécharger l’autorisation spécifique à la diffusion de musique lors d’expositions ;

  3. Complétez le formulaire de demande d'autorisation en renseignant, notamment :

  • les informations relatives à l'organisateur de l'exposition (nom, fonction, coordonnées complètes) ;

  • les caractéristiques de la manifestation (type, dates, lieu, public cible, nombre prévisionnel de visiteurs attendus,…) ;

  • le forfait que vous êtes tenu de payer.Dans le présent cas de figure, le forfait moyen pour une exposition de peinture avec entrée libre dont le budget est inférieur à 3.000 € TTC est de 75,36 € HT/jour (base : 2020) >>> Voir la liste complète des tarifs de la SACEM pour une diffusion de musique en fond sonore lors d’une manifestation de type "exposition"

  • À savoir : - Une remise est accordée aux organisateurs/artistes/collectifs d’artistes ayant un statut associatif ; - Vous pouvez bénéficier d’une réduction de 20 % en déclarant votre manifestation longtemps (minimum 1 mois) à l’avance 😉

4. Adressez votre paiement à la SACEM, afin que vous soit ensuite délivrée votre autorisation. Vous devrez pouvoir la présenter, en cas de contrôle, lors de l’exposition.


Pour contacter le service clients de la SACEM :


225 avenue Charles de Gaulle

92528 NEUILLY SUR SEINE CEDEX

Tél : 01 47 15 47 15

Site internet de la SACEM


Quelques conseils…

  • Attention aux nuisances sonores ! Si la galerie dans laquelle vous exposez est située en centre ville (notamment !), il vous faudra faire le maximum pour ne pas déranger les riverains. Cela semble évident, mais l’on pourrait être tenté de l’oublier, les soirs de vernissage, lorsque l’ambiance est à la fête et donc plus insouciante. Personnellement, je distribue des flyers dans les boîtes à lettres du quartier, pour inviter les voisins au vernissage. Généralement, ils sont touchés par cette attention et acceptent donc mieux quelques excès de décibels parfois mal maîtrisés…

  • Évitez les ambiances sonores lors d'expositions collectives. En effet, les artistes ont généralement chacun un style et une démarche artistique différents. Or, la musique est un langage porteur de sens. Utilisée de façon inopportune, elle pourrait prêter à confusion et, au lieu de valoriser le(s) message(s) que vous souhaitez faire passer au public, les noyer…

J’espère que ces informations vous soient utiles et souhaite le plus vif succès à vos expositions personnelles !


Eliora

Photo d'illustration (c) Sergei Akulich